Fachverlag und Nachrichtenagentur

Relation entre l’exposition à la fumée, la réponse à la chimiothérapie néoadjuvante et les résultats de survie après une cystectomie radicale

BLADDER CANCER Los Angeles Cette revue systématique des articles disponibles sur le thème „Réponse thérapeutique, récidive/progrès et survie“ après une cystectomie radicale a identifié un total de 17 études ayant spécifiquement examiné l’influence du tabagisme sur la survie. Une méta-analyse regroupant 13 777 patients ayant subi une cystectomie radicale pour un cancer de la vessie a montré que les fumeurs actifs ont un risque global accru de décès (HR 1,21, 95 % IC 1,08-136, p=0,001). En outre, l’équipe de G E Cacciamani du département d’urologie Catherine et Joseph Aresty de l’Institut d’urologie de l’USC à la Keck School of Medicine de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, aux États-Unis, a démontré un impact significatif sur la survie spécifique au cancer (HR 1,24, 95% CI 1,13-1,36, p<0,000001) et également sur la probabilité de rechute (1,24, 95% CI 1,12-138, p<0,00001). De même, les chercheurs ont montré dans le numéro d’octobre du journal scientifique THE JOURNAL OF UROLOGY que les non-fumeurs ayant reçu une chimiothérapie néoadjuvante avant une cystectomie radicale avaient un avantage sur les fumeurs en termes de réponse au traitement (HR 0,47, 95% CI 0,29-0,75, p=0,001). (cw/um)

Auteurs: G E Cacciamani 1, S Ghodoussipour 1, A Mari 2 3, K S Gill 1, M Desai 1, W Artibani 4, P S Gill 5, S F Shariat 2 6 7 8, I S Gill 1, H Djaladat 1; Correspondance:1 Catherine and Joseph Aresty Department of Urology, USC Institute of Urology, Keck School of Medicine, University of Southern California, Los Angeles, California., 2 Department of Urology, Careggi Hospital, University of Florence, Florence, Italy., 3 Department of Urology, Comprehensive Cancer Center, Medical University of Vienna, Vienna, Austria., 4 Department of Urology, University of Verona, Verona, Italy., 5 Departments of Medicine and Pathology, Keck School of Medicine, University of Southern California, Los Angeles, California., 6 Department of Urology, Weill Cornell Medical College, New York, New York., 7 Department of Urology, University of Texas Southwestern, Dallas, Texas., 8 Institute for Urology and Reproductive Health, I.M. Sechenov First Moscow State Medical University, Moscow, Russia., Étude: Association between Smoking Exposure, Neoadjuvant Chemotherapy Response and Survival Outcomes following Radical Cystectomy: Systematic Review and Meta-Analysis, Source: J Urol. 2020 Oct;204(4):649-660.doi: 10.1097/JU.0000000000000813. Epub 2020 Feb 27., Web: https://www.auajournals.org/doi/10.1097/JU.0000000000000813

Commentaire

Les études sur l’association entre le tabagisme et les effets à long terme sur la survie après une cystectomie radicale n’ont donné jusqu’à présent que des résultats très différents. Cette méta-analyse montre maintenant clairement que non seulement l’incidence du carcinome de la vessie augmente chez les fumeurs, mais aussi que les fumeurs qui continuent à fumer après une cystectomie doivent de toute façon craindre un taux de survie plus mauvais. Et cela n’affecte pas seulement la mortalité „d’autres causes“, qui est probablement due aux effets négatifs directs du tabagisme sur l’ensemble du corps, mais aussi la mortalité spécifique au cancer. Le fait que les patients ayant un statut de non-fumeur dans le cadre d’une chimiothérapie néoadjuvante répondent également mieux à la thérapie devrait montrer aux urologues traitants la nécessité d’amener le patient à arrêter la consommation du tabac. (cw)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur