Fachverlag und Nachrichtenagentur

Phacoémulsification et vitrectomie pars plana combinée vs séquentielle

 

CATARACT SURGICAL RETINA Toronto – L’équipe menée par Armin Farahvash a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology Retina en Janvier 2021, que les résultats visuels et réfractifs de la phacoémulsification combinée à la vitrectomie pars plana (VPP) ou réalisée en 2 temps étaient similaires alors que des différences existent du point de vue de la sécurité. Une méta-analyse à partir des bases de données Ovid MEDLINE, EMBASE et Cochrane CENTRAL a été menée pour retrouver les articles rapportant l’efficacité et la sécurité des chirurgies phaco-vitrectomie combinée ou réalisées séquentiellement pour tout type d’indication. 5410 articles ont été identifiés, 1 essai contrôlé randomisé et 14 études comparatives ont été inclus avec 1407 et 951 yeux dans les groupes combinée et séquentielle, respectivement. L’âge moyen était de 62,71±6,16 ans et 44% (intervalle : 32,1%-70%) des yeux étaient des yeux d’hommes. La MAVC au départ était de 0,88±0,59 LogMAR (équivalent Snellen, 20/152). La méta-analyse n’a pas montré de différence significative entre les groupes pour la moyenne des MAVC post-opératoire (p=0,76) et la moyenne absolue d’erreur réfractive par rapport à la réfraction ciblée, RET (p=0,46). Le risque de formation de synéchies (risque relatif [RR], 2,74 ; IC 95%, 1,83-4,11 ; p<0,001), de formation de fibrines (RR, 2,81 ; IC 95%, 1,84-4,30 ; P<0,001) et de décollement de rétine per ou post-opératoire (RR, 2,65 ; IC 95%, 1,08-6,47 ; P=0,03) était significativement plus important après une chirurgie combinée. Cependant, les risques de déchirure de la capsule postérieure (RR, 0,43 ; IC 95%, 0,25-0,73 ; P=0,002) et de non-fermeture ou réouverture du trou maculaire (RR, 0,18 ; IC 95%, 0,03-0,93; P=0,04) étaient significativement plus faibles dans le groupe combiné. L’équipe canadienne a conclu qu’il n’y avait pas de différence significative du point de vue des résultats visuels ou réfractifs entre les groupes chirurgie combinée phacoémulsification et VPP ou chirurgie séquentielle. Les auteurs ont en revanche noté des différences du point de vue de la sécurité. Ils indiquent que ces résultats restent préliminaires car la plupart des études avaient des résultats de qualité faible à modérée. Armin Farahvash et al précisent que des essais contrôlés randomisés seront nécessaires. (sk)

Auteurs : Armin Farahvash MD(C), Marko M. Popovic MD, MPH(C), Arshia Eshtiaghi MD(C), Peter J. Kertes MDCM, FRCSC, Rajeev H. Muni MD, FRCSC, Correspondance : Faculty of Medicine, University of Toronto, Toronto, Canada, Electronic address: rajeev.muni@utoronto.ca, Etude : Combined versus Sequential Phacoemulsification and Pars Plana Vitrectomy: A Meta-Analysis, Source : Ophthalmol Retina. 2021 Jan 20;S2468-6530(21)00014-2. doi: 10.1016/j.oret.2021.01.004. Online ahead of print, Web : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2468653021000142?via%3Dihub

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur