Fachverlag und Nachrichtenagentur

Méta- analyse de l’implant de dexaméthasone pour l’œdème maculaire après vitrectomie

 

SURGICAL RETINA Turin –  L’équipe menée par Guglielmo Parisi a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Journal of Ophthalmology en Avril 2021, que l’implant de dexaméthasone (DEX) améliorait significativement les résultats visuels et anatomiques pour traiter l’œdème maculaire, malgré une hétérogénéité significative. Une recherche dans les bases de données PubMed et Embase a permis d’identifier les études rapportant de l’utilisation du DEX pour traiter l’œdème maculaire (OM) secondaire à une vitrectomie pour membrane épirétinienne (MER) ou décollement de rétine (DR). La principale mesure était l’évolution de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) entre le début et la fin du traitement DEX, rapportée comme différence moyenne (MD) avec intervalle de confiance (IC) de 95%. Ont aussi été vérifiés l’épaisseur centrale de la rétine (CMT), les événements indésirables après implantation incluant l’augmentation de pression intraoculaire et le développement d’une cataracte. 5 études non contrôlées, 1 contrôlée non randomisée et 1 étude contrôlée randomisée ont été incluses avec un total de 5 cohortes et 3 cohortes dans les groupes MER et DR, respectivement. Une amélioration significative de la MAVC après DEX a été retrouvée dans la population globale, en considérant le dernier suivi disponible, indépendamment de l’indication de la vitrectomie (MD = - 0,28, IC 95% = - 0,37, – 0,20 ; p < 0,001) mais avec une hétérogénéité significative. Quel que soit le groupe, la MAVC moyenne a significativement augmenté après DEX (groupe MER, MD = - 0,31, IC 95% = - 0,40, – 0,22; groupe DR, MD = - 0,22, IC 95% = - 0,41, – 0,03) sans différence entre les groupes (p = 0,41). Il existait cependant une hétérogénéité significative dans les groupes. Une réduction significative de la CMT a été retrouvée au dernier suivi disponible dans la population globale, indépendamment de l’indication de vitrectomie (MD = - 129,75, IC 95% = - 157,49, ,102,01 ; p < 0,001). Dans le groupe MER, une réduction significative de la CMT a été retrouvée après DEX (MD = - 133,41, IC 95% = - 155,37, – 111,45 ; p < 0,001), sans hétérogénéité. Dans le groupe DR, une réduction de la CMT était à la limite significative (MD = - 128,37, IC 95% = - 253,57, – 3,18 ; p = 0,040), avec une hétérogénéité significative. Il n’y avait pas de différence pour l’amélioration de la CMT entre les groupes (p = 0,94). Guglielmo Parisi et al ont conclu que leur méta- analyse montrait que le DEX améliorait significativement les résultats visuels et anatomiques, malgré son hétérogénéité significative. Les auteurs précisent que l’implant de dexaméthasone était un traitement efficace de l’OM postopératoire secondaire à une vitrectomie pour MER ou DR. (sk)

Auteurs : Guglielmo Parisi, Matteo Fallico, Teresio Avitabile, Antonio Longo, Elina Ortisi, Andrea Russo, Francesco Petrillo, Andrea Maugeri, Martina Barchitta, Vincenza Bonfiglio, Claudio Furino, Gilda Cennamo, Paolo Caselgrandi, Paola Marolo, Luca Ventre and Michele Reibaldi, Correspondance : Department of Surgical Sciences, Eye Clinic Section, University of Turin, Turin 10122, Italy, Electronic adress : matteofallico@hotmail.com, Etude : Intravitreal Dexamethasone Implant for Postoperative Macular Oedema Secondary to Vitrectomy for Epiretinal Membrane and Retinal Detachment: A Systematic Review and Meta- Analysis, Source : J Ophthalmol. 2021 Apr 16;2021:6627677. doi: 10.1155/2021/6627677. eCollection 2021, Web : https://www.hindawi.com/journals/joph/2021/6627677/

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur