Fachverlag und Nachrichtenagentur

Incidence et progression de la maculopathie myopique en Allemagne sur 5 ans

MEDICAL RETINA Mainz – L’équipe menée par Susanne Hopf a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology en Décembre 2021, que l’incidence de la maculopathie myopique était rare dans la population générale en Allemagne. Les auteurs ont mené l’étude de santé Gutenberg (Gutenberg Health Study, GHS) pour estimer l’incidence cumulée sur 5 ans et la progression de la maculopathie diabétique. L’étude de cohorte basée sur la population a inclus 15010 participants âgés de 35 à 74 ans au départ. 494 yeux de 323 participants (moyenne d’âge 50,2±9,2 ans ; erreur réfractive myopique moyenne -7,25D) sans maculopathie myopique au départ et 34 yeux de 27 sujets (moyenne d’âge 56,7±9,1 ans ; erreur réfractive myopique moyenne -8,75D) avec maculopathie myopique remplissaient les critères d’inclusion d’oeil phaque avec équivalent sphérique ≤ -6D (au départ) et imagerie du fond d’œil gradable (avec le système de classification META-PM) au départ et au suivi à 5 ans. L’incidence cumulée à 5 ans pour la maculopathie myopique était de 0,3% (IC 95% : 0,02-1,99% ; n=1). 17 (50%) des 34 yeux ont vu une progression de leur maculopathie antérieure au cours des 5 ans avec 4 changements de catégorie. Les progressions les plus fréquentes étaient l’élargissement diffus et inégal de l’atrophie choriorétinienne et une nouvelle pathologie pour 8 yeux. Une PIO plus élevée (OR=1,62, IC 95% : 1,03-2,53, p=0,035) était associée à une progression de la maculopathie myopique. Les femmes (OR=5,54, IC 95% : 0,93-32,92, p=0,060) et une erreur réfractive myopique plus élevée (OR=1,62 par dioptrie, IC 95% : 0,99-1,49, p=0,063) ont montré une tendance progressive. L’équipe allemande a conclu que l’incidence de la maculopathie myopique est rare dans les yeux forts myopes de la population générale allemande entre 35 et 74 ans mais la maculopathie myopique est retrouvée pour 50% des yeux myopes forts. Les auteurs précisent que cette étude de suivi de population sur 5 ans était la première en Europe sur l’incidence et la progression de la maculopathie myopique. (sk)

Auteurs : Susanne Hopf, Franziska Heidt, Christina A. Korb, Andreas Schulz, Thomas Münzel, Philipp S. Wild, Manfred Beutel, Irene Schmidtmann, Karl J. Lackner, Norbert Pfeiffer, Alexander K. Schuster, Correspondance : Department of Ophthalmology, University Medical Center of the Johannes Gutenberg-University Mainz, Mainz, Germany. Electronic address: susanne.hopf@unimedizin-mainz.de, Etude : Five-Year cumulative Incidence and Progression of Myopic Maculopathy in a German population – results from the Gutenberg Health Study, Source : Ophthalmology. 2021 Dec 27;S0161-6420(21)00964-7. doi: 10.1016/j.ophtha.2021.12.014. Online ahead of print, Web : https://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(21)00964-7/fulltext

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur