Fachverlag und Nachrichtenagentur

Analyse de l’expérience acquise au cours des bourses d’études britanniques

MISCELLANEOUS Birmingham – L’équipe menée par Kerolos Bassilious a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique EYE en Juillet 2022, que les bourses d’études britanniques, en améliorant la confiance en soi pour la chirurgie et en permettant la réalisation de travaux universitaires, préparent correctement les boursiers à devenir consultants. Les boursiers vitréo-rétiniens (VR), actuels et anciens membres de l’association britannique et irlandaise des chirurgiens vitréo-rétiniens (BEAVRS), ont reçu une enquête anonyme sur leur expérience chirurgicale, leur confiance, avant et pendant leur formation. Les 26 personnes interrogées estimaient que leur bourse répondait à leurs besoins en matière de chirurgie et la recommanderaient. 92% étaient prêts à travailler en tant que consultant à la fin de leur formation. Le nombre médian (écart interquartile, IQR) de procédures réalisées après avoir obtenu la bourse était de : 91 (51-131) phacoémulsifications, 351 (226-451) vitrectomies pars plana (PPV), 176 (126-226) décollements de rétine (DR) simples, 31 (16-51) DR compliqués, 16 (80-26) boucles sclérales, 76 (41-88) pelages de membranes, 3 (3-3) ablations de corps étrangers, 51 (11-91) laser indirects, 3 (3-8) lentilles intraoculaires à fixation sclérale, 16 (8-26) ablations de masses cristalliniennes après luxation du noyau, 16 (8-16) délaminations des membranes du diabétique ; avec augmentation de la confiance pour l’exécution de toutes les procédures VR (p < 0,001). Les participants ont réalisé 2 (1-2) présentations et 2 (0-3) papiers sans différence de performance académique entre les diplômés ou non du 3ème cycle (p = 0,409). Kerolos Bassilious et al ont conclu que les bourses d’études au Royaume-Uni permettaient de préparer correctement les boursiers au poste de consultant, en améliorant leur confiance chirurgicale et permettant la réalisations de travaux universitaires. Les auteurs précisent qu’il est possible d’améliorer les bourses sans engagement d’astreinte vitréo-rétinienne en incluant des devoirs de garde. Enfin, ils indiquent que le COVID-19 a eu un impact sur l’exposition aux cas facultatifs. (sk)

Auteurs : Bassilious K, Moussa G, Kalogeropoulos D, Ch’ng SW, Andreatta W. Correspondance : Kerolos Bassilious, Birmingham and Midland Eye Centre, Sandwell and West Birmingham Hospitals NHS Trust, Dudley Road, Birmingham, B18 7QH, UK. Electronic address : kerolos.bassilious@nhs.net. Etude : Experience gained during vitreoretinal fellowships in the United Kingdom, Source : Eye (Lond). 2022 Jul 11:1–5. doi: 10.1038/s41433-022-02168-2. Epub ahead of print. PMID: 35821251; PMCID: PMC9273700. Web : https://www.nature.com/articles/s41433-022-02168-2

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur