Fachverlag und Nachrichtenagentur

Evaluation des dysphotopsies négatives avec des modèles oculaires individualisés

CATARACT Groningen – L’équipe menée par Mihai State a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique JOURNAL OF VISION en Février 2022, que la localisation des dysphotopsies négatives (DN) dans le champ de vision périphérique (peripheral field of view, PFoV) était démontrée avec l’utilisation des modèles oculaires testés. Sur la base des résultats précédemment communiqués, cette étude évalue la capacité prédictive des modèles d’yeux individualisés pour localiser les DN dans le PFoV. Ils ont mené une étude prospective à l’hôpital Hanusch, Vienne, Autriche pour recueillir les données biométriques post-opératoires de 5 patients implantés avec implants intraoculaires (LIOs) monofocaux et se plaignant de DN. Une évaluation subjective à la paroi tangentielle de Harms a été utilisée pour localiser l’ombre perçue (HvF) dans le PFoV. Pour cartographier l’exposition de la rétine, des modèles (non)-séquentiels individualisés de Liou-Brennan ont été générés à partir des données biométriques. La longueur axiale moyenne était de 22,83 (21,05 – 24,80) mm, la puissance moyenne des LIOs était de 24,4 (20,5 – 30,0) D, l’inclinaison moyenne des LIOs était de -1,86 (-6,21 – 2,96) degrés avec une déviation moyenne de 0,16 (-0,27 – 0,44) mm. La différence moyenne d’astigmatisme résiduel entre la théorie et les mesures était de 0,49 (0,02 – 0,97) D. Les cartes d’exposition, alignées avec les données HvF, ont localisé les DN du champ visuel périphérique jusqu’à 85 degrés. Les résultats théoriques ont mis en évidence que, dans des conditions biométriques identiques, des LIOs de différents fabricants avec une conception mécanique similaire mais avec des bords différents étaient caractérisés par des profils DN comparables avec une localisation périphériques des ombres entre 69 et 75 degrés. Les auteurs ont conclu en précisant qu’en élargissant l’utilisation de ces modèles oculaires, les résultats actuels démontraient leur pertinence clinique en termes de localisation PFoV des DN. (sk)

Auteurs : State M, Palkovits S, Alarcon A, Findl O, Canovas C, Piers P. Correspondance : Mihai State, R&D, Surgical, Johnson & Johnson Vision, Groningen, the Netherlands. Etude : Contributed Session I: Negative dysphotopsia evaluation using individualized eye models. Source : Journal of Vision February 2022, Vol.22, 9. doi:https://doi.org/10.1167/jov.22.3.9. Web : https://jov.arvojournals.org/article.aspx?articleid=2778473

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur