Fachverlag und Nachrichtenagentur

Revue de presse : Incidence et facteurs de risque des carcinomes urothéliaux et rénaux chez les patients hématuriques

Revue de presse : Incidence et facteurs de risque des carcinomes urothéliaux et rénaux chez les patients hématuriques

RENAL CANCER / BLADDER CANCER Newcastle upon Tyne – Dans cette revue systématique, une évaluation actualisée de l’incidence des tumeurs rénales, des tumeurs du haut appareil urinaire ou des tumeurs de la vessie en présence d’une microhématurie ou d’une macrohématurie a été effectuée et les caractéristiques des patients associées à une présence plus fréquente de tumeur ont été recherchées. Au total, 44 études publiées entre 2000 et 2021 ont été incluses par Bhavan P. Rai du département d’urologie du Freeman Hospital de The Newcastle upon Tyne Hospitals NHS Foundation Trust à Newcastle upon Tyne, Royaume-Uni, et d’autres collègues internationaux. Les études ont porté sur un total de 229 701 patients. Le taux d’incidence groupé des tumeurs de la vessie (carcinome urothélial) était de 17% en cas de macrohématurie et de 3,3% en cas de microhématurie. Le taux d’incidence groupé des tumeurs rénales (carcinome à cellules rénales) était de 2% en cas de macrohématurie et de 0,58% en cas de microhématurie. En outre, le taux d’incidence groupé des tumeurs du haut appareil urinaire (carcinome urothélial) était de 0,75% en cas de macrohématurie et de 0,17% en cas de microhématurie. Dans l’édition d’août 2022 de la revue spécialisée EUROPEAN UROLOGY, les auteurs expliquent que les fumeurs (Risk Ratio [RR] 1,41 en cas de macrohématurie et 1,.53 en cas de microhématurie) ainsi que les hommes (RR 1,14 en cas de macrohématurie et 1,54 en cas de microhématurie ; p < 0,00001) se trouvaient plus souvent dans le groupe présentant des tumeurs (rein, haut appareil urinaire ou vessie). (cw)

Auteurs : Rai BP, Luis Dominguez Escrig J, Vale L, Kuusk T, Capoun O, Soukup V, Bruins HM, Yuan Y, Violette PD, Santesso N, van Rhijn BWG, Hugh Mostafid A, Imran Omar M. Correspondance : Bhavan P. Rai, Department of Urology, Freeman Hospital, The Newcastle upon Tyne Hospitals NHS Foundation Trust, Newcastle upon Tyne, UK. Adresse électronique : urobhavan@gmail.com Étude : Systematic Review of the Incidence of and Risk Factors for Urothelial Cancers and Renal Cell Carcinoma Among Patients with Haematuria. Source : Eur Urol. 2022 Aug;82(2):182-192. doi : 10.1016/j.eururo.2022.03.027. Epub 2022 Apr 5. PMID : 35393159. Web : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2666168322000039

COMMENTAIRE Le traitement et l’évaluation d’une hématurie, en particulier d’une microhématurie, par l’urologue est une procédure non standardisée et il n’existe pas de consensus international sur la stratégie optimale. C’est pourquoi ce recueil de littérature actuel est une contribution importante qui peut également être essentielle pour le conseil aux patients. Conformément aux facteurs de risque connus, il a été démontré une fois de plus que le statut de fumeur et le sexe masculin en particulier étaient plus souvent associés aux tumeurs, ce qui doit être pris en compte lors de l’évaluation de la nécessité d’un diagnostic plus poussé ou plus agressif dans ces groupes à risque.

Auteur : Dr. med. Christoph Würnschimmel, médecin-chef à l’hôpital cantonal de Lucerne

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur