Fachverlag und Nachrichtenagentur

Evolution des traitements pour rétinopathie diabétique

 

MEDICAL RETINA Oslo – Silvia Nanjala Walekhwa Hertzberg et al ont conclu, dans une étude parue en Octobre 2022 sur le site internet du magazine scientifique International Journal of Environmental Research and Public Health, que la transition d’une thérapie laser vers une thérapie par injections intravitréennes (IVT) pour la rétinopathie diabétique (RD) a augmenté l’utilisation de ressources et les coûts économiques de ces traitements sur la période observée. Les auteurs ont mené une étude descriptive sur les données administratives de l’hôpital universitaire d’Oslo (OUH), plus grand service de rétine en Norvège. Ils ont déterminé l’utilisation moyenne et la proportion de traitements laser, IVT et vitrectomies pour chaque patient par an. Le test du khi carré a été utilisé pour comparer l’utilisation des ressources entre les groupes. Le coût annuel a été calculé à partir des tarifs de santé norvégiens de 2020 et du registre national des prix des médicaments pour les patients vus entre 2010 et 2018. Parmi les 1838 (41% de femmes) patients traités pour RD entre 2005 et 2018, l’OUH a réalisé en moyenne 1,09 traitement laser par patient et 0,54 vitrectomies par patient en 2005, dont les utilisations ont diminués à 0,54 et 0,05 traitements par patient en 2018, respectivement. Les traitements laser ont diminué de 64 à 10% tandis que les vitrectomies ont décliné de 32 à 1%. En revanche, les traitements par IVT ont augmenté de 4,5 à 89%, représentant une augmentation moyenne de 0,08 IVT par patient en 2005 à 4,73 IVT par patient en 2018. Le coût économique des traitements pour RD est passé d’un total de 0,605 millions d’euros (2935€ par patient) en 2010 à 2,240 millions d’euros (3665€ par patient) en 2010, autant en augmentation du nombre de patients RD que par le changement de traitement, les IVT ayant largement contribué à cette augmentation. Les auteurs ont conclu que, malgré une chute du nombre de vitrectomies, la transition de la thérapie laser vers les IVT pour traiter les RD a augmenté l’utilisation des ressources de santé et les coûts de traitement sur la période observée. Le principal facteur de coût est la nécessité des IVT à long terme, en plus du coût du médicament lui-même. Les auteurs pensent qu’il est possible de faire des compromis en utilisant des alternatives efficaces d’administration des IVT et en utilisant les médicaments appropriés pour équilibrer les besoins des patients avec la charge économique du traitement des RD. (sk)

Auteurs : Silvia Nanjala Walekhwa Hertzberg, Øystein K. Jørstad, Beáta Éva Petrovski, Ragnheidur Bragadottir, Leif Arthur Steffensen, Morten Carstens Moe, Emily A. Burger and Goran PetrovskiCorrespondance : Center for Eye Research, Department of Ophthalmology, Institute for Clinical Medicine, University of Oslo, 0450 Oslo, Norway, goran.petrovski@medisin.uio.no, Etude : Transition from Laser to Intravitreal Injections for Diabetic Retinopathy: Hospital Utilization and Costs from an Extended Healthcare Perspective, Source : Int J Environ Res Public Health. 2022 Oct 2;19(19):12603. doi: 10.3390/ijerph191912603, Web : https://www.mdpi.com/1660-4601/19/19/12603

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur